Category Archives: aktualnosci-fr

Série de mini-webinaires : « 10 minutes pour tout savoir sur le marché polonais »

Chers clients, chers partenaires,

La situation actuelle liée à la pandémie mondiale impose une limite des déplacements, à l’accès à l’information terrain, et une réactivité immédiate aux opportunités présentes sur les marchés internationaux. Afin de vous apporter des solutions concrètes dans ce contexte, nous avons décidé de mettre en place une série de mini-webinaires bi-mensuels consacrée à la Pologne et son marché.

Destinée à toute entreprise présente, en développement ou intéressée par ce marché résilient face à la crise sanitaire et offrant de nombreuses opportunités de développement export, sourcing ou implantation.

PRINCIPE

👉10 minutes de présentation sur des thématiques économiques, sectorielles, interculturelles et transversales suivie d’un temps d’échanges et de questions / réponses de 20 minutes. Bien connaitre son marché est la première clé du succès !

POUR QUI ?

👉 Dirigeants d’entreprise, responsables export présents ou intéressés par un développement en Pologne

POURQUOI LA POLOGNE ET UNE SERIE DE MINI-WEBINAIRE ?

Marché stratégique de 38 millions d’habitants, la Pologne a connu une croissance ininterrompue pendant 30 ans (seul pays de l’UE a avoir résisté à la crise de 2008/9) et se présente aujourd’hui comme le pays de l’UE le plus résilient face à la crise sanitaire.

Aujourd’hui, la Pologne est un pays attractif pour exporter / Sourcer / s’implanter mais reste un marché complexe qu’il faut connaitre à minima pour augmenter ses chances de réussite. Cette série de mini-webinaires en direct de Pologne vous permettra en temps réels de mieux appréhender ce pays à travers des thématiques économiques, sectorielles, interculturelles, transversales et vous donnera l’opportunité d’un temps de questions et d’échanges avec nos experts marché autour de problématiques individuelles.

VOS EXPERTS :

Maryline Bertheau-Sobczyk, Présidente Valians International

Française installée depuis 27 ans en Pologne, Maryline Bertheau-Sobczyk conseille et accompagne les entreprises françaises souhaitant exporter, sous traiter ou s’implanter en Pologne depuis 1994.

Présente au directoire de groupes français installés en Pologne, Maryline est également Conseiller du Commerce Extérieur en Pologne, Expert Stratexio et Présidente du réseau Globallians.

Cédric Fromont, Directeur associé Valians international

Français installé en Pologne, Cédric Fromont conseille et accompagne depuis plus de 15 ans les entreprises dans leur développement industriel et commercial en Pologne et en Europe de l’Est.

Co-fondateur du réseau d’experts international Globallians, Cédric Fromont est également expert accrédité et officiel sur la Pologne pour de nombreux organismes soutenant l’expansion internationale en France, Belgique, Royaume-Uni, Finlande, Suisse ou encore Canada.

REPLAY, PROGRAMME ET INSCRIPTION

(Cliquer sur les images pour vous inscrire)

REPLAY : Où en est l’économie de la Pologne dans le contexte de la crise sanitaire ? – les secteurs porteurs

REPLAY : Le secteur du retail en Pologne – Diaporama d’un secteur entrainé par 2 enseignes en plein boom : la « Grenouille » et la « Coccinelle »

REPLAY : L’interculturel des affaires en Pologne – la place primordiale des femmes racontée par une française entrepreneure installée depuis 27 ans

Le 20 Avril 2021: Amazon arrive en Pologne – le e-commerce polonais et ses principaux acteurs (Allegro, olx et autres)

Le 4 Mai 2021: S’implanter efficacement en Pologne – Quelles solutions pour quels besoins ?

Le 18 Mai 2021: Les enjeux d’une relocalisation en Pologne : sourcing, implantation – son rôle clé dans le contexte actuel ? Quelles industries ?

La croissance d’e-commerce en Pologne

En 2020, 60,9% des Polonais (de 16à 74 ans) ont effectué des achats sur Internet (90,4% d’entre eux ayant accès à Internet). Cela représente une augmentation de 19 points de pourcentage au cours des dernières années.Les vêtements et les équipements de sport sont les produits les plus populaires en ligne (68,6% des acheteurs en ligne en ont acheté).

Amazon a créé son 10ème centre logistique de Pologne à Świebodzin(province de Lubusz). Ce centre largement robotisé (3000 robots) devrait employer 1000 personnes(surtout des ingénieurs, des RH et des informaticiens), portant le total de salariés du groupe américain en Pologne à 19000

Source: DG Trésor

Le logisticien Geodis renforce son implantation en Pologne

La filiale de logistique de la SNCF acquiert Pekaes, un acteur polonais qui va lui permettre de renforcer son implantation sur un marché en plein essor.

A ceux qui poussent la SNCF à céder des actifs comme Geodis, sa filiale logistique, pour éponger ses pertes, Jean-Pierre Farandou a récemment indiqué que celle-ci est un actif stratégique, et un relais de croissance pour l’avenir. Geodis joint donc le geste à la parole, en rachetant son confrère polonais Pekaes, un logisticien qui compte plus de 1.200 salariés, 20 succursales en Pologne, ainsi que trois terminaux ferroviaires et 6 entrepôts logistiques. Le montant de ce rachat n’a pas été dévoilé.

L’entreprise présidée par Marie-Christine Lombard, numéro un de son secteur en France et sixième européen, qui compte un réseau de plus de 120 pays, se renforce ainsi en Europe de l’Est et surtout en Pologne, le troisième marché logistique d’Europe. Un marché en plein boom depuis que nombreux acteurs de la grande distribution ou de l’industrie (Adidas, Amazon, Decathlon, PepsiCo, etc.) ont édifié dans le pays d’énormes entrepôts XXL pour leur logistique européenne.

10.000 clients en Europe de l’Est

« Le secteur de la logistique reste extrêmement fragmenté. C’est un marché total de 5.600 milliards de dollars, qui n’a pour l’instant été externalisé vers des logisticiens qu’à hauteur de 2.600 milliards. Notre métier va continuer de se consolider », indiquait en début d’année la présidente de Geodis dans une interview aux « Echos ».

Pekaes, fondé en 1958, opère « l’un des principaux réseaux de transport de lots complets et de transport de lots partiels en Pologne pour le fret palettisé », et « pilote l’ensemble des flux nationaux et internationaux de ses 10.000 clients actifs », détaille un communiqué de Geodis. En 2018, il avait signé un partenariat avec le groupe français Heppner.

« Ensemble, nous avons construit un poids lourd de la logistique qui a suscité l’intérêt de Geodis ; la force et la résilience de l’entreprise ont été démontrées par le faible impact de la pandémie sur les résultats actuels », souligne Krzysztof Kulig, associé principal d’Innova Capital, la structure qui a négocié la cession avec le groupe français.

Source:  LesEchos

La Pologne envisage la commande de réacteurs de nouvelle génération EPR français

La Pologne envisage la commande de réacteurs de nouvelle génération EPR français, mais son choix sera influencé par les décisions prises en France sur l’avenir d’EDF et du programme nucléaire, a déclaré mercredi le PDG du producteur d’électricité.

«Nous sommes observés par de nombreux pays qui n’ont pas tant de choix que cela pour leur prochaines centrales nucléaires», a indiqué le PDG d’EDF, Jean-Bernard Lévy, lors d’une audition à l’Assemblée nationale.

Jean-Bernard Lévy s’est notamment rendu à Varsovie la semaine dernière aux côtés de Franck Riester, ministre délégué en charge du Commerce extérieur, pour défendre l’offre française en matière de nucléaire. Franck Riester avait salué «une filière d’excellence qui a tous les atouts pour accompagner à long terme les pays comme la Pologne qui font le choix de la décarbonation».

«En Pologne tous nos interlocuteurs nous expliquent qu’il y a en réalité deux options: l’option américaine et l’option française pour doter la Pologne de six réacteurs nucléaires», a indiqué Jean-Bernard Lévy aux députés.

Source: Le Figaro

Pologne: fonds européens pour attirer des start-up étrangères.

L’Agence polonaise du développement industriel (PARP) met à disposition une enveloppe de 60 M PLN (13,3 M €) de fonds européens pour attirer des start-up étrangères en Pologne. Ces start-up peuvent ainsi obtenir des subventions de 50 000 à 250 000 PLN (11 000 à 55 000 €) par mois à condition d’investir au moins 7 M PLN (1,6 M €) en Pologne. Les subventions seront octroyées à partir de mars 2021. Lors de la 1ère édition de ce programme en 2018-2019, une centaine de start-up en avaient profité pour s’implanter en Pologne.

Source: DG trésor.

Solaris – leader mondial de l’électromobilité

Au Global e-Mobility Forum tenu à Varsovie à la mi-novembre, Solaris a été élu leader mondial de l’électromobilité pour son offre élargie de bus électriques. Les ventes de l’entreprise en Pologne sont en hausse de 197% et représentent 96% des ventes sur le marché du bus électrique polonais sur les 3 premiers trimestres 2020.

De même, l’activité de Solaris à l’étranger est florissante : l’entreprise est ainsi le leader du marché du bus électrique en Europe de l’ouest depuis le début de l’année, atteignant jusqu’à 83% de parts de marché en Italie. Solaris a également conclu un contrat pour livrer ses 2 premiers bus fonctionnant à l’hydrogène en Suède à l’automne 2021.

En tant que l’un des leaders européens de l’e-mobilité, Solaris fait également partie des principaux fabricants lorsqu’il s’agit de répondre aux besoins d’achat des opérateurs de transport public. Cela se reflète dans la structure des ventes de l’entreprise. Le nombre de bus électriques vendus et commandés par Solaris connaît une croissance dynamique depuis quelques années. Rien qu’en 2019, le fabricant a fourni à ses clients un total de 162 bus équipés de batteries. L’organisation de la production et le service après-vente ont également été continuellement modifiés. L’année dernière, les bus à faibles et zéro émission représentaient 40 % de tous les véhicules vendus par Solaris. Chaque année, l’entreprise consolide sa position de leader de l’e-mobilité dans les transports publics en Europe.

L’entreprise développe rapidement et recamment a encore gagné un autre client. L’opérateur sudeois Transdev a signé un contrat avec Solaris Bus & Coach pour la fourniture de deux bus à hydrogène. Les bus offriront encore plus de confort aux passagers et contribueront à assainir l’air et à réduire les niveaux de bruit dans toute la ville. Les véhicules commandés peuvent accueillir 85 personnes. L’air conditionné, les caméras de télévision en circuit fermé et un système moderne d’information des passagers assureront la sécurité des voyageurs. Les passagers pourront recharger leur téléphone portable à l’aide de ports USB et utiliser l’internet sans fil à bord. Pour les personnes à mobilité réduite, une baie pour fauteuils roulants est prévue. En outre, les bus seront équipés de ce que l’on appelle le « paquet scandinave », c’est-à-dire des équipements supplémentaires et des éléments d’isolation thermique, spécialement conçus pour que le bus puisse faire face aux basses températures et assurer le confort de voyage des passagers et du conducteur même pendant les hivers les plus froids.

La société de transport public de Tallinn Tallinna Linnatranspordi AS (TLT) et le fabricant d’autobus Solaris Bus & Coach ont signé un accord pour la fourniture de 100 autobus à gaz comprimé supplémentaires.

En Pologne Solaris a conclu un contrat avec la municipalité de Toruń (Couïavie-Poméranie) pour la livraison de 6 nouveaux bus électriques dans les 18 prochains mois.

C’est en effet la deuxième fois que l’activité de Solaris est reconnue lors de la conférence internationale Global e-Mobility Forum. En 2019, lors du gala e-Mobility Leader, le fabricant a reçu le prix polonais e-Mobility Leader pour son rôle dans la transformation des transports publics urbains en Pologne. Le prix Global e-Mobility Leader Award décerné cette année confirme que Solaris n’a cessé de développer son portefeuille de bus sans émissions et de contribuer efficacement à changer l’image des transports publics, y compris au niveau mondial.

Source: Solaris

Le marché de l’IoT en forte croissance

En 2019, le marché polonais d’Internet des Objets valait 2,2 milliards de dollars. Avec le taux de croissance annuel actuel de 24 %, sa valeur en 2026 dépassera le trillion de dollars.

Une forte croissance

Selon le rapport « Maison intelligente, villes intelligentes, monde intelligent. Le développement de l’internet des objets », les Polonais sont des passionnés de solutions numériques et sont de plus en plus nombreux à s’intéresser aux nouvelles technologies dont Internet des Objets. Selon les estimations de l’association Digital Poland, la valeur du marché polonais de l’Internet des objets en 2019 s’élevait à plus de 1,8 milliards d’euro, soit 6,4 % de plus que l’année précédente. En outre, le taux de développement de ce marché devrait être de près de 24 % par an. Ces résultats optimistes sont également confirmés par le classement de l’économie numérique DES 2020. D’après ce classement, la Pologne a amélioré son résultat de 2019 et a été classée 23eme (en hausse de deux ), mais elle est encore proche de la fin du classement.

En ce qui concerne l’utilisation de l’Internet des Objets en Pologne, selon les données de l’association Digital Poland, 23 % des Polonais utilisent des solutions basées sur l’Internet des Objets. Cependant, le potentiel est beaucoup plus grand. 55 % des personnes interrogées ont indiqué qu’elles aimeraient l’utiliser dans les années à venir. Le segment de marché qui connaît la plus forte croissance, et pas seulement en Pologne, est celui de la maison intelligente, qui devrait atteindre 100 milliards d’euro d’ici 2022. Cependant, plus de 40 % des personnes interrogées en Pologne déclarent ne pas être intéressées par ce type de solutions.

Le plus grand potentiel de développement sur le marché de l’Internet des Objets en Pologne est celui des robots aspirateurs. En 2019, ils étaient utilisés par 300 000 personnes, et 2,5 millions de personnes ont déclaré vouloir l’utiliser. Les programmateurs de chauffage domestique sont utilisés dans 400 000 foyers, et 1,7 million de personnes supplémentaires prévoient de l’acheter. Les systèmes de gestion de l’éclairage sont utilisés dans 200 000 de ménages et 1,6 million de ménages s’y intéressent.

Principaux obstacles à la croissance

Selon les auteurs du rapport, le droit polonais ne suit pas le développement rapide du marché de l’Internet des Objets. À ce jour, il n’existe pas un seul acte juridique dans le système juridique polonais qui couvrirait de manière exhaustive les questions de l’internet des objets, ce qui favoriserait le développement du marché de l’internet des objets. Un autre obstacle est la cybersécurité et le manque de confiance qui en découle pour ce type de solutions. Si elle ne change pas l’attitude des entreprises en Pologne et la culture d’utilisation des nouvelles technologies, la Pologne continuera à être en retard par rapport aux autres pays du monde. Le dernier obstacle mentionné dans le rapport est l’éducation. En Pologne, seules sept universités proposent des cours dans le domaine de l’Internet des objets. Ce n’est certainement pas suffisant.

Source: IctMarketExpert

POLOGNE: La première usine de voitures électriques devrait ouvrir en 2024 – investissement de 450 millions €.

La première usine de voitures électriques en Pologne, parrainée par l’État, devrait entrer en production d’ici 2024 dans une région qui dépend fortement de l’extraction du charbon (Jaworzno), a annoncé mardi le constructeur automobile public ElectroMobility Poland (EMP).

La valeur de l’investissement a été estimée à deux milliards de zlotys (450 millions d’euros) alors que l’ensemble du projet Izera devrait s’élever à cinq milliards de zlotys (envrion 1,1 milliard d’euros)

L’usine devrait employer quelque 3.000 personnes et permettre de créer environ 12.000 postes supplémentaires chez ses fournisseurs et sous-traitants.

Cette décision devrait rapprocher la Pologne de l’objectif climatique européen de neutralité carbone d’ici 2050.

Source: JournalAuto

Le jeu Cyberpunk de production polonaise le plus attendu de l’année 2020.

Le Studio polonais CD Pojekt Red a tout renversé sur son passage en une vingtaine d’années. Il y a plus de 25 ans, les fondateurs vendaient des jeux vidéo sur les marchés de Varsovie. En 1994, avec 2 000 dollars en poche, ils fondent CD Projekt.

Aujourd’hui, leur société est valorisée à près de huit milliards d’euros et tous les gamers attendent impatiemment leur dernière production appelée Cyberpunk 2077 – Jeu de rôle et d’action  qui même avant sa première a eu beaucoup de succès.

Après le succès mondial de « The Witcher  »  vendu à plus de 60 millions exemplaire – CYBERPUNK 2077 rencontrera-t-il le même succès ?

Nous souhaitons féliciter les fondateurs Marcin Iwinski et Michal Kicinski et le scénariste Mateusz Tomaszkiewicz!

Source:  FranceTvInfo

WEBINAIRE STRATEXIO : Pologne : Opportunités sectorielles majeures, enjeux de relocalisation et M&A

Ce webinaire consacré à la Pologne vous présente un état des lieux des nombreuses évolutions que nos équipes vivent sur le terrain depuis les dernières semaines et les opportunités majeures qui en découlent pour les entreprises françaises :

👉 Les secteurs porteurs «export»

👉 Les enjeux d’une relocalisation des approvisionnements

👉 Les possibilités d’approche: Sourcing, Investissement…

👉 Focus sur le marché des fusions & Acquisitions: des opportunités à saisir!

Replay sur le boom du e-commerce en Pologne en partenariat avec la plus grande plateforme de e-commerce polonaise ALLEGRO pour Business Finland.

En anglais :

 

En 2020, le marché du e-Commerce en Pologne connaîtra la plus forte croissance depuis plusieurs années. De plus, ce marché devrait croître à des taux à deux chiffres au cours des trois prochaines années. Notre Managing Partner, Cédric FROMONT, était heureux de mettre à la disposition des entreprises finlandaises de Business Finland son expertise du marché du e-commerce en Pologne en collaboration avec la plus grande marketplace du pays Allegro.pl

La Pologne investit 541,3 millions d’euros dans les infrastructures routières

La Pologne affectera 2,5 milliards de PLN (541,3 millions d’euros) du Fonds routier national au programme d’infrastructures routières  pour 2021-2024 visant à renforcer la protection des usagers de la route, a annoncé le ministère des Infrastructures dans un communiqué de presse.

Le ministère a déclaré que les consultations publiques sur le projet de sécurisation des routes  avaient déjà commencé. Le principal objectif du programme, géré par le ministère des Infrastructures, est d’améliorer la sécurité routière sur les routes nationales administrées par la Direction générale des routes et autoroutes nationales (GDDKiA) de Pologne.

Le but du projet est également de réduire le nombre d’accidents et de leurs victimes, a indiqué le ministère.

Le ministre de l’Infrastructure, Andrzej Adamczyk, a déclaré que la sécurité routière est une priorité du gouvernement, à côté de la construction d’un réseau moderne d’autoroutes, le soutien aux gouvernements locaux dans la construction et la modernisation des routes locales.

Dans le cadre de ce programme, GDDKiA construira des trottoirs, des voies piétonnes, des pistes cyclables, des quais d’autobus, des passerelles et des passages à niveau. Les travaux comprendront également l’installation de panneaux de signalisation et de feux de circulation aux intersections et aux passages pour piétons et l’amélioration de la visibilité aux intersections et aux entrées des routes.

Source : thefirstnews 

Pologne : jeux vidéo – 7ème plus gros marché au monde

En 2019, le chiffre d’ affaires total des 440 studios polonais de jeux vidéo , qui emploient 9 700 personnes, a atteint 2,1 Md PLN (470 M €). Le marché polonais du jeu vidéo pour PC est le 7ème plus gros marché au monde avec 16 millions de joueurs.

Le studio de jeux vidéo CD Projekt , qui fait partie des entreprises les plus valorisées de Pologne , poursuit son développement fulgurant. . Au 1 er semestre 2020, CD Projekt a bénéficié du confinement lié à la pandémie de la Covid19 pour augmenter son chiffre d affaires de 70% en roulement annuel (364 M PLN, 81 M €) et pour tripler son bénéfice
net (147 M PLN, 33 M €).

 Source : PMR

03.11.2020

Allegro, «l’Amazon polonais», fait son entrée en bourse

L’e-commerçant polonais, Allegro, concurrent d’Amazon en Pologne, est coté en bourse à partir de ce lundi 12 octobre. Il s’agit d’une des plus importantes introductions à la bourse de Varsovie. Dirigée par un Français, François Nuyts, Allegro affiche une forte croissance.

Pour François Nuyts, ce lundi 12 octobre est un jour important. Avec son introduction en bourse, la plateforme Allegro qu’il dirige entre dans la cour des grands. La société sera introduite sur le marché à une valeur estimée à 9,4 milliards d’euros.

Ce patron français, originaire de Bordeaux, connait bien le marché du e-commerce : il a fait ses armes chez Amazon, où il a participé en tant qu’ancien directeur à l’implantation du géant américain en Espagne et en Italie.

Fondée il y a 21 ans, Allegro est devenu le site de e-commerce le plus populaire en Pologne, évinçant au passage Ebay. L’arrivée éminente de son concurrent Amazon dans le pays ne semble pas inquiéter le patron français qui déclarait récemment à la presse : « Nous pensons qu’il y a beaucoup de choses que nous faisons assez bien, sinon mieux que n’importe quel concurrent ». Cette assurance vient des très bonnes performances de sa plateforme. Ses revenus nets ne cessent de croître : +31% en 2019 et +51% les six premiers mois de cette année.

Plébiscitée par la disapora polonaise, Allegro exporte essentiellement en Grande-Bretagne et souhaite se développer davantage à l’international.

Source: RFI

13.10.2020

Maintenir et booster son développement international en période COVID

… ou comment assurer une présence sur vos marchés cibles en période de restrictions de déplacements.

Depuis quelques jours, nous assistons à une recrudescence des restrictions liées à la situation du COVID 19. Cela impacte fortement les déplacements des entreprises pour visiter leurs clients / partenaires / distributeurs ou fournisseurs à travers le monde.

Dans le même temps, les échanges internationaux continuent et il est de plus en plus nécessaire dans ce contexte de pouvoir ouvrir de nouveaux marchés, sécuriser ses positions sur les marchés existants et également sécuriser sa chaine d’approvisionnement auprès des fournisseurs à l’international.

Dans ce contexte, il devient essentiel de s’appuyer sur des équipes locales présentes sur vos marchés et qui pourront représenter vos intérêts en votre nom. Ces équipes pourront vous suppléer pour prospecter de nouveaux clients, assurer un suivi local, visiter vos clients / partenaires / fournisseurs pour établir ou maintenir un relationnel et vous assurer une présence sur le marché.

En tant que Société d’Accompagnement à l’International basée localement dans nos pays depuis de nombreuses années, nous accompagnons nos clients ETI / PME / Grands Groupes dans le maintien et le développement de leurs activités à l’international. En cette période COVID, nous constatons avec nos équipes sur le terrain depuis plusieurs semaines que les acteurs locaux sont très sensibles à la présence que nous leur assurons au nom de nos clients et que cela ouvre clairement des portes pour pénétrer de nouveaux marchés ou sécuriser ses marchés existant.

Beaucoup d’entreprises avaient planifié un développement industriel ou commercial à l’international en 2020 qui comprenait des visites sur ses marchés cibles. Le contexte actuel change la donne, mais il est encore clairement possible d’assurer un maintien et développement de ce plan d’actions via des structures opérationnelles déjà présentes sur place.

N’hésitez pas à prendre contact avec nous pour en savoir plus sur les options qui s’offrent à vous pour assurer votre développement international pendant la restriction des déplacements. Nous avons des équipes sur 10 marchés d’Europe de l’Est au sein de VALIANS INTERNATIONAL et dans plus de 45 pays à travers le monde via le réseau GLOBALLIANS, chacun étant composé d’entrepreneurs confirmés ayant plus de 15 ans d’expérience dans la gestion de projets à l’international.

Cédric Fromont, Directeur associé Valians International

Contactez-nous : valians@valians-international.com

REPLAY – La Pologne, un marche strategique dans le contexte post Covid 19

 

Au programme :

1 – Bénéficier des opportunités industrielles et commerciales en Pologne

• Etat des lieux des situations macroéconomique et microéconomique;

• La sécurisation et la diversification des approvisionnements par les ETI/PME;

• Les possibilités d’approche : sourcing et investissement;

• Les opportunités sectorielles (industrie, IT, santé).

2 – Réussir son projet d’acquisition sur le marché polonais

• Procédure typique à l’achat pour une ETI/PME investissant en Pologne;

• Avantages et défis des transactions M&A; • Intérêt de faire une due diligence financière / fiscale / commerciale / IT;

• Tendances sectorielles et en termes de multiples d’évaluation.

3 – Questions / réponses

Intervenants :

Maryline BERTHEAU-SOBCZYK, PDG Valians International

Cédric FROMONT, Directeur associé Valians International

Olivier DEGAND, Associé Mazars Pologne, Responsable du French Desk

Adam ZOHRY, Executive Manager Mazars Pologne, Spécialiste en fusions & acquisitions

6 octobre 2020

VALIANS INTERNATIONAL agréé pour le Chèque Relance Export

→ 2.000 € DE SUBVENTIONS POUR VOS PROJETS DE DEVELOPPEMENT EXPORT EN POLOGNE

🚀🌎 Une belle occasion pour vous lancer !

👉 Le chèque relance export est une aide publique nationale qui répond directement aux besoins concrets des PME et ETI désireuses de renforcer leur force de frappe à l’international.

👉 En tant que prestataire référencé auprès de la #TeamFranceExport, VALIANS INTERNATIONAL a été validé « opérateur agréé » et vous permet d’obtenir 2000 € de subventions pour vos projets d’expansion et de développement en #Pologne.

Contactez-nous dès à présent pour plus de renseignement et valider vos projets de développement en Pologne : valians@valians-international.com

Pologne : Izera, lancement de la marque polonaise de voitures électriques

Le 28 juillet 2020 a eu lieu l’inauguration de la première marque automobile polonaise de voitures électriques : IZERA.

Lors de l’inauguration, deux modèles de voitures ont été présentés : une berline et un SUV. Le démarrage de la production en série de la voiture électrique polonaise est prévu pour le troisième trimestre 2023.

Voir site internet : IZERA

Pologne : Bio Planet a augmenté ses ventes en juin à 3,21 millions d’euros

Les ventes de Bio Planet en  juin de cette année ont atteint 3,21 millions d’euros, ce qui représente une augmentation de 32% par rapport aux ventes de juin 2019, qui s’élevaient à 2,43 millions d’euros.

En juin, l’entreprise a ajouté environ 200 nouveaux produits à son offre. La plupart des nouveaux produits sont des produits de fournisseurs qui coopèrent avec Bio Planet depuis des années.

« Nous avons introduit de nouveaux produits dans l’offre, entre autres, les huiles de pulvérisation italiennes Vivo Spray et 10 nouveaux produits sous les propres marques de Bio Planet, y compris le sel de Kłodawa et les jus de citron »  a déclaré la société.

Bio Planet vend des aliments biologiques, qu’elle conditionne sous ses propres marques telles que: Bio Planet, Biominki, Bio Europa, Crystalline Planet et Bio Raj.

source : portalspozywczy.pl

14.07.2020

 

Pologne : 2019 année record pour le marché polonais de l’investissement immobilier

L’année 2019 est une année record concernant les investissements immobiliers en Pologne, avec 7,8 milliards d’euros de transactions qui ont été effectuées.

Avec ce score exceptionnel, le marché polonais de l’immobilier a progressé en 2019 pour la 5ème année consécutive. L’activité des investisseurs au premier semestre 2020 s’est maintenue à un niveau extrêmement élevé dans le prolongement du record de l’année dernière. Selon les estimations préliminaires, la valeur des transactions d’investissement au cours du premier semestre 2020 s’est élevée à près de 2,9 milliards d’euros – le deuxième meilleur résultat de l’histoire du secteur immobilier polonais.

Malgré la pandémie mondiale, les six premiers mois de l’année ont vu la poursuite des tendances observées sur le marché depuis un certain temps déjà. Les investisseurs industriels et de bureaux sont au premier plan.

Au total, près de 60 transactions ont été conclues tout au long du premier semestre 2020, les secteurs des bureaux et de l’industrie dominant clairement le paysage des investissements en termes de volume et de nombre de transactions.

source : wbj.pl

17.08.2020

Pologne : Google va investir 2 milliards de dollars dans un nouveau data center

La société américaine Google prévoirait d’investir jusqu’à 2 milliards de dollars dans l’ouverture d’un nouveau data center en Pologne. Le projet pourrait voir le jour dès le début de l’année 2021.

L’investissement de Google à Varsovie sera le plus grand investissement dans une infrastructure de ce type en Pologne.

Le data center sera chargé de traiter les services cloud de la société américaine.

Également, Microsoft avait annoncé au mois de mai, un investissement d’un milliard de dollars afin de disposer de son propre centre de données dans le pays.

Actuellement, Google Cloud dispose de six régions en Europe pour 23 dans le monde.

Source : presse-citron.net

25.06.2020

Pologne : Les marques distributeurs ont du succès

La popularité des marques distributeurs continue de croître dans toute l’Europe.

Selon la dernière édition de PLMA International Private Label Yearbook, la part des marques distributeurs dépasse actuellement les 30% de parts de marché dans presque toute l’Europe.

En Europe centrale et orientale, la part de marché des marques distributeur est restée supérieure à 40% en Autriche et supérieure à 30% en Pologne, Hongrie, République tchèque et Slovaquie en 2019.

En 2018 en Pologne, les ventes des marques distributeurs se sont élevées à 30,6 milliards de PLN (6,85 milliards d’euros), en croissance de 5,2% par rapport à l’année précédente. Cela représente 20,1% des ventes de produits de grande consommation en Pologne.

Source: dlahandlu.com

29.05.2020

Pologne : Construction de la première centrale nucléaire en 2026

Selon la déclaration du ministre du Climat polonais, la Pologne commencera à construire sa première centrale nucléaire en 2026, d’une capacité de 1,0 à 1,5 gigawatts et l’installation devrait être mise en service d’ici 2033.

Pour le gouvernement polonais, l’énergie nucléaire est une solution afin de rendre le pays moins dépendant du charbon, qui représente actuellement près de 80% de la production d’énergie, le niveau le plus élevé de l’Union européenne.

La part du charbon devrait donc tomber à environ 60% d’ici 2030, tandis que les émissions de carbone devraient être réduites de 30% au cours de la prochaine décennie, par rapport aux niveaux de 1990.
Dans le cadre de cette transition, le gouvernement polonais a l’intention de disposer de six blocs nucléaires opérationnels d’ici 2040. La construction de la première centrale électrique devrait commencer en 2026 et être effective en 2033, a déclaré le ministre polonais du Climat.
L’objectif de cette transition vers l’énergie nucléaire n’est pas seulement «d’accélérer la réduction des émissions de carbone», mais aussi d’aider la Pologne à assurer la sécurité énergétique en réduisant la dépendance aux importations d’hydrocarbures, qui comprennent des quantités notables de charbon et de gaz russes.

Le coût des réacteurs devrait s’élever à plus de 100 milliards de zloty (22,5 milliards d’euros)

Source: notesfrompoland.com

10.07.2020

Relocalisation en Europe de l’Est: un enjeu clé.

La situation liée au coronavirus a accéléré un processus qui était lancé depuis plusieurs années : une tendance des donneurs d’ordres Européens à relocaliser une partie de leur chaine d’approvisionnement en Europe.

Depuis plusieurs mois avec nos équipes Valians International nous avons assisté à une hausse importante des demandes de projets de sourcing ou relocalisation de production (implantation / rachat) en Europe de l’Est comme alternative à l’approvisionnement depuis la Chine. Ces projets sont motivés par plusieurs facteurs :

  • Raccourcir les délais de livraison et assurer une plus grande flexibilité en terme de volume
  • Maitriser ses fournisseurs via plus de proximité
  • Mieux maitriser la hausse des coûts venue d’Asie
  • Mieux appréhender les différences managériales et interculturelles
  • Afficher une production

En cela, les marchés d’Europe de l’Est bénéficient d’atouts majeurs permettant une meilleure maitrise de sa production et de la chaine d’approvisionnement, tout est restant majoritairement plus compétitif que les pays d’Europe Occidentale. Même si sur un ensemble de matières 1ères, la dépendance à l’Asie restera forte, les pays d’Europe de l’Est ont noué des liens importants avec la Chine (liaisons ferroviaires directes) et ont également bénéficier de l’afflux massif des Fonds Européens pour s’équiper en machine et accroitre leur compétitivité.

Autre point majeur, les marchés d’Europe de l’Est se sont très peu désindustrialisés sur les dernières années et on trouve encore beaucoup de savoir-faire métier : Mécano-soudure, usinage, opérateurs machines, injection plastique, opérateurs chantiers, électriciens, travail du bois, travail du textile, informaticiens… mais également des ingénieurs de haut niveau.

Le tissu industriel sur ces marchés est fortement diversifié, avec notamment une grosse présence des secteurs automobile, aéronautique, électronique, chimie/plasturgie, pharmaceutique, TIC, travail du bois et des métaux, textile.

Même si les pays du Sud de l’Europe de l’Est exigent encore un suivi managériale important, des pays comme la Pologne, République Tchèque ou Slovaquie ont fortement gagné en autonomie et on peut trouver des managers de haut niveau dans les différentes industries.

En parallèle, les gouvernements de chaque pays ont mis en place depuis plusieurs années des mesures incitatives aux IDE (exonérations d’impots, de taxes, appui aux investissements, avantages immobiliers, …) qui ont permis d’attirer de nombreux investisseurs internationaux : Volkswagen, PSA, Pratt & Whitney, ABB, Orange, Shell, Danone, Nestlé, Electrolux, Bosch, Michelin, Dell, Microsoft, Google, …

Ci-dessous une carte réalisée par nos équipes comportant les secteurs et avantages majeurs d’une relocalisation en Europe de l’Est.

Selon un récent rapport du Polish Economic Institute, la Pologne à elle seule pourrait bénéficier de plus de 8,3 milliards de dollars chaque année grâce à la relocalisation de la chaine d’approvisionnement depuis la Chine. L’enjeu est donc de taille. Se dirige-t-on vers une Europe de l’Est qui se trouvera au cœur du modèle de production économique Européen de demain ?

Cédric Fromont Cofondateur Valians International

 

Pologne : 11 programmes d’investissement qui seront mis en œuvre sur les routes nationales.

Le ministre de l’Infrastructure a approuvé la mise en oeuvre de 11 programmes d’investissement qui seront mis en oeuvre sur les routes nationales. Le coût total de ces projets dépasse 439 millions de PLN, a indiqué le ministère des Infrastructures dans un communiqué.
Il a été ajouté que les investissements sont liés, entre autres, à l’extension de tronçons routiers et au renforcement de leur chaussée pour le transport de charges de 11,5 tonnes par essieu, à l’amélioration de la sécurité des usagers de la route par la reconstruction d’intersections, la construction de chaussées et de feux de circulation, la construction de ponceaux et de ponts sur les routes nationales .
Les investissements seront exécutés dans six voïvodies: Lubuskie, Dolnośląskie, Mazowieckie, Śląskie, Małopolskie et Podkarpackie.
Les tâches approuvées pour la mise en oeuvre comprennent la construction d’un rond-point à l’intersection de la route nationale n ° 92 et d’une route à Trzciel, augmentant la capacité de charge de la surface de la route nationale n ° 27 sur le tronçon Nowogród Bobrzański – Świdnica, la construction d’un nouveau pont à Międzylesie ou la construction d’un pont sur le ruisseau Słony dans le village Brzostek le long de la route nationale n ° 73.

Source: WNP.pl

14.05.2020

Pologne : création d’un portail recensant les sociétés polonaises offrant des solutions pour gérer la pandémie COVID19

Le Ministère polonais des affaires étrangères  (MSZ) a lancé un portail qui répertorie des sociétés polonaises offrant à l’étranger des produits ou des solutions afin de gérer la pandémie du coronavirus. Les sociétés proposent des masques, des équipements médicaux et même des logiciels de monitoring des malades.Le Ministère polonais des affaires étrangères  (MSZ) a lancé un portail qui répertorie des sociétés polonaises offrant à l’étranger des produits ou des solutions afin de gérer la pandémie du coronavirus. Les sociétés proposent des masques, des équipements médicaux et même des logiciels de monitoring des malades.

 Accéder au portail

14.05.2020

Pologne : Amazon s’apprête à ouvrir son plus grand centre logistique d’Europe

Amazon vient d’annoncer la création d’un nouveau centre logistique en Pologne.          D’une superficie de plus de 210 000 m², la nouvelle infrastructure sera le plus gros bâtiment que possède Amazon sur le territoire polonais, ainsi qu’à l’échelle européenne. Implanté en Pologne depuis 2014, avec un total de 7 centres de logistiques dans le pays, Amazon poursuit sa présence sur le territoire avec la création d’un nouveau centre de logistique dans le sud du pays, à Gliwice.

« Cette année est cruciale du point de vue de nos opérations en Pologne — ce mois-ci, nous avons ouvert deux nouveaux centres logistiques — à Pawlikowice et Okmiany, et nous annonçons aujourd’hui officiellement un autre investissement, cette fois en Silésie [région où se situe la ville de Gliwice] », a déclaré Steven Harman, vice-président des opérations d’Amazon en Europe, cité dans un communiqué relayé par ISBNews.

L’entrepôt sera doté de la technologie Amazon Robotics, qui permet à la société de gérer plus rapidement ses espaces de stockage et de traitement des envois. Les employés seront quant à eux chargés de traiter les commandes des clients pour les produits de petite et moyenne taille, tels que les livres ou l’équipement électronique, stipule le communiqué.

« La Pologne a été le premier pays d’Europe où Amazon Robotics a été introduit en septembre 2015. La mise en oeuvre de ce type de solutions témoigne de notre engagement à promouvoir l’innovation dans le domaine de la logistique au profit de nos employés et de nos clients », fait valoir Steven Harman.

La nouvelle installation, d’une superficie annoncée de plus de 210.000 m2 étalés sur quatre niveaux, devrait donner lieu à la création de 1000 emplois, selon la firme américaine. Sans donner davantage de précision quant à la date d’ouverture de ce nouveau centre logistique, la société a fait savoir qu’elle entamait sa phase de recrutement. Elle recherche actuellement des ingénieurs, des informaticiens, des spécialistes RH ainsi que des responsables opérationnels pour pourvoir ces nouveaux postes. Plusieurs avantages sont promis aux futurs employés. Dont la garantie d’un « salaire compétitif » – aucun chiffre n’est communiqué –, le transport gratuit depuis et vers le travail ou encore une assurance-vie.

« Nous sommes très heureux de pouvoir faire partie de la communauté locale de Gliwice et offrir aux habitants de la région non seulement de nouveaux emplois, mais aussi des salaires compétitifs, un ensemble complet d’avantages sociaux et de riches opportunités de carrière dans une entreprise internationale en pleine croissance », a indiqué Harman.

« L’emplacement de l’investissement d’Amazon à Gliwice est la preuve de la grande attractivité de notre province pour les sociétés internationales. Nous essayons de prendre soin de l’infrastructure et des conditions qui attirent les investisseurs
étrangers, mais aussi de créer un climat de coopération et de dialogue sur lequel se fondent les relations avec les entreprises modernes et responsables », a pour sa part précisé le maréchal de la province de Silésie, Jakub Chełstowski.

Source : Actualitte

14.05.2020

République Tchèque : compensation financière dans le secteur de la construction

Outre le renforcement des investissements publics dans le secteur de la construction des infrastructures (le budget du Fonds national pour les infrastructures ayant augmenté de +20% à 4,2 Md€), le gouvernement tchèque a adopté le principe de compensations financières destinées aux entreprises de construction qui n´ont pas interrompu les travaux pendant l´état d´urgence déclaré dans le cadre de la crise du Covid-19. Les montants facturés seront majorés d´un forfait de 10,2% pour les travaux sur les autoroutes et les routes, de 7,2% pour les travaux sur les voies ferrées et de 11,1% pour la construction des ponts routiers.

Selon le ministre de l´industrie, du commerce et des transports, ce secteur, qui emploie 360 000 salariés et qui compte 200 000 entreprises et artisans indépendants, devient le principal moteur du redressement de l´économie du pays. Les mesures de compensation permettront de poursuivre les travaux de construction des autoroutes, des corridors ferroviaires et fluviaux.

Source : Direction Générale du Trésor

14.05.2020

Hongrie : renouvellement des bus par des bus électrique d’ici 2022.

La compagnie publique Volanbusz a passé commande de 90 bus électriques nouvelles générations, 30 étant commandés par le groupe même pour 9 M€ environ, et 60 par Volan Buszpark, filiale qui gère la flotte de bus, pour environ 10 M€. Volanbusz prévoit de renouveler 60% de sa flotte en bus électriques d’ici 2022, dans le cadre d’un programme gouvernemental visant à verdir les bus du pays.

Source : Direction générale du Trésor

14.05.2020

Roumanie : Le e-commerce en record

MerchantPro, un développeur roumain de boutiques en ligne, a triplé le nombre de nouvelles boutiques en ligne vendues en avril. Par ailleurs, la valeur des commandes reçues par les magasins sur sa plateforme a doublé en avril par rapport au même mois l’an dernier et a augmenté de 40% par rapport à mars.

MerchantPro héberge et gère également les magasins qu’il développe sur la base d’une plateforme de commerce électronique SaaS. La société a lancé un programme spécial, « Oxygène via le commerce électronique », destiné à aider les détaillants fortement touchés par les restrictions COVID-19 à mettre en place rapidement des boutiques en ligne entièrement fonctionnelles sur sa plateforme.

Ainsi, le nombre de nouveaux comptes créés pour lancer des boutiques en ligne a augmenté de 300% en avril. Les détaillants les plus actifs étaient dans les segments des magasins d’alimentation, des vêtements et de la beauté, des sports, des loisirs, des meubles, du bricolage et des décorations.

MerchantPro a également récemment lancé des fonctionnalités pour soutenir les vendeurs dont il héberge les magasins en ligne sur sa plate-forme, explique Arthur Radulescu, fondateur de ShopMania Net, la société qui gère MerchantPro. Il s’agit notamment de l’intégration avec eMAG Marketplace, d’une solution d’interconnexion et de gestion multi-entrepôts, d’un module de synchronisation et d’administration multi-magasins et d’une nouvelle automatisation pour la création d’offres promotionnelles.

Source : Romania Insider

14.05.2020

Joyeuses fêtes de fin d’année

L’équipe Valians International s’est retrouvée à Cracovie dans le plus ancien atelier de vitrail de Pologne. Cela a été l’occasion de découvrir et participer au processus de création de cet art du verre inchangé depuis des siècles. Toute l’équipe VALIANS INTERNATIONAL vous souhaite de lumineuses fêtes de fin d’année !

Wpis do zmiany w aktualnościach fr

Mars 2020

Dans cette édition vous trouverez des informations sur :

  • Pologne : Les bus électriques envahiront les routes polonaises
  • Roumanie : Le premier projet Smart City intégré à Piatra Neamt
  • PECO : Convergence du pouvoir d’achat des PECO vers les standards de l’UE
  • PECO : L’Europe centrale continue d’attirer les investisseurs
  • Pologne : Żabka a ouvert 100 magasins en 2,5 mois
  • Tchéquie : Les tchèques dépensent de plus en plus d’argent pour leurs animaux de compagnie
  • Pologne : Premier système de coordination des drones
  • Roumanie : Le marché des fleurs augmentera de 15% cette année

Pour recevoir la Newsletter Valians : valians@valians-international.com

INVITATION

Vous souhaitez vous développer en Europe Centrale ? en savoir plus sur les secteurs porteurs et opportunités d’affaires ? Rejoignez nous à l’atelier : Pourquoi mettre les pays d’Europe Centrale dans son business plan ? le jeudi 22 mars 2018 à 9h au Parc des Expositions à Valence.